Études supérieures: Cours 2013-14

Horaire des cours 2013-2014

Les candidat-e-s à la maîtrise choisissent l'une des trois options suivantes:

a) **huit cours à 0.5 crédits (ou équivalent) sans thèse ni mémoire;
b) *cinq cours à 0.5 crédits (ou équivalent), plus le cours "FR9018y" ou "FR9019Y" (réussite/échec) et un mémoire (40 à 60 pages);
c) *quatre cours à 0.5 crédits (ou équivalent), plus le cours "FR9018Y" ou "FR9019Y" (réussite/échec) plus une thèse (80 à 100 pages).

L'option b) est le parcours normal du programme. Le Directeur des études supérieures doit approuver les options a) et c). Les étudiant.e.s de maîtrise sont tenu.e.s de déclarer leur choix d'option au plus tard à la fin du premier semestre. Tout changement en ce qui concerne ce choix doit être approuvé par le Directeur des études supérieures.

*Pour les étudiant.e.s en littérature; le cours de théorie littéraire "FR9065Y" est obligatoire. 
*Pour les étudiant.e.s en linguistique; le cours "FR9019Y", le cours de syntaxe et le cours de phonologie sont obligatoires dans toutes les options.
** Dans l'option a); le cours de théorie littéraire "FR9065Y" est admissible mais le cours "FR9018Y" ne l'est pas.

Le programme de doctorat comprend six cours dont cinq qui sont suivis lors de la première année d’études et un cours de (FR9018Y) suivi lors de la deuxième année d’études. Il est obligatoire pour les étudiants.es en littérature de choisir le cours théorique FR9050A.

Légende:

(A) = Cours à 0.5 crédit offert à l'automne (de septembre à décembre)

(B) = Cours à 0.5 crédit offert en hiver  (de janvier à avril)

(Y) = Cours à 0.5 crédit offert  aux deux semaines pendant 8 mois au lieu de 4 mois (de septembre à avril).

(L) = Cours à 0.5 crédit offert en été (de mai à la mi-juin)

____________________________________________________________________________

Cours "ouvert" aux deux programmes (littérature et linguistique)

FR9613A - Histoire de la grammaire et de l’enseignement des langues
Dr. François Poiré

Cours offert au semestre d'automne les lundis de 14hrs à 17hrs au local UC 138A

Plan de cours

Ce cours vise à faire découvrir aux étudiants l’influence de la linguistique contemporaine sur l’enseignement des langues premières et secondes. Il aborde tout particulièrement les problèmes soulevés par la  linguistique descriptive lors du questionnement de divers courants didactiques et de différentes conceptions de la langue. Les multiples définitions de la notion de grammaire sont étudiées afin de mettre en lumière les lieux de convergence et de divergence entre les disciplines.

 Les contenus sont organisés autour des cinq points suivants:

1. Histoire de la grammaire: L’invention du métalangage par les philosophes grecs; les premières grammaires grecques et latines; l’activité grammaticale au Moyen-Âge; la Renaissance et la découverte des langues vulgaires; l’invention du Bon Usage; la grammaire logique et la grammaire raisonnée; la grammaire scolaire et le XXe siècle.
2. Linguistique et didactique des langues au XXe siècle: Le courant intégré; les approches linguistiques; les approches psychologiques et cognitives.
3. L’oral et l’écrit: description et prescription; langue littéraire et langue courante.
4. Variation linguistique et enseignement: normes et modèles; niveaux et styles;
5. Problèmes de description linguistique:
    5.1 La forme sonore
    5.2 Le lexique
    5.3 La phrase comme unité descriptive majeure de la langue
    5.4  Le discours comme cadre d’analyse de la langue

Cours de littérature

Cours théoriques

FR9065Y Cours théorique (niveau maîtrise)
Dr. Servanne Woodward

Cours offert aux deux semaines les mardis de 12h30 à 14h30  au local UC138A

plan de cours


Tendances théoriques du futur vers une ontologie fluide de l’être (et de l’objet littéraire)

Judith Butler (Trouble dans le genre) hérite de l’ontologie lacanienne et l’adapte aux études féministes et d’identité sexuelle. Axel Honneth renouvelle l’école de Francfort et fait preuve d’optimisme contre Hobbes, supposant que les êtres sont moins mus par leurs intérêts personnels que par un besoin communautaire d’établir des liens de « reconnaissance » qui permettent u épanouissement de soi (La société du mépris). Michael Sandel (Le libéralisme et les limites de la justice) pose des questions de philosophie analytique sur le libéralisme et le type de société qu’il produit. Ces trois auteurs frayent un chemin de sociologie et politique à l’élaboration des théories critiques qui s’appliquent à l’objet littéraire. Les trois auteurs suivants ont un angle plus philosophique : Peter Singer explique pourquoi Les animaux aussi ont des droits. La question de l’existence matérielle et de la corporéité des « sujets » peut aussi être considérée sous l’angle du « transhumanisme » et de la cybernétique avec Donna Haraway qui considère les prothèses comme les outils et les robots dans la lignée de la constitution culturelle du corps (humain). La libération animale vue par Singer s’établit dans leur « intérêt à vivre », un sujet qui reste un des plus controversés au niveau de nos sociétés. Stanley Cavell pense que le cinéma enregistre la présence factuelle du  monde, mais en nous le rendant sous un aspect spectral. Car enfin pour filmer quelque chose ou quelqu’un, il faut que leur existence se manifeste au niveau de la trace visuelle, mais cette trace marque aussi un déplacement de ce qui n’est plus là (une réflexion liée à celle de l’écriture) ; Slavoj Zizek considère ce qui reste du sujet lorsqu’il a été anéanti, ce qui retourne avec insistance à une forme résistante.

 

FR9050A Séminaire de méthodologie et de théorie littéraire (niveau doctorat)
Dr. Tony Purdy

Plan de cours

Cours offert au semestre d'automne les mercredis de 13h30 à16h30 au local UC138A

Objectifs du cours:

Conçu comme une méditation soutenue sur les stratégies et les enjeux du discours littéraire, ce séminaire se penchera sur un éventail de réponses à la question fondamentale : Comment lire un texte littéraire ?

Destiné aux étudiant.e.s de 3e cycle, ce cours a pour objectif, d’abord, de consolider et d’approfondir les connaissances théoriques et méthodologiques de base acquises aux 1er et 2e cycles. Il privilégie une approche linguistique en mettant en valeur certaines problématiques des théories de l'énonciation et des courants pragmatiques. Les présentations théoriques seront accompagnées ou suivies d’exercices d’analyse pratique, et les méthodes pédagogiques seront variées : présentations de lectures théoriques, travaux pratiques, analyse de texte, discussion, explications. (Bien qu’il ne vise pas de façon exclusive l’explication de texte, le séminaire servira en partie de préparation générale à l’examen oral qui aura lieu en janvier ou février.)

 

FR9018Y*/CL9503Y Méthodes de recherche: projet de recherche et de professionnalisation (maîtrise et 2e année de doctorat en littérature)
Dr. Marilyn Randall

Cours offert aux deux semaines les mardis de 16h30 à 18h30 au local UC138A

Descritpion

*Ce cours est obligatoire pour les étudiant.e.s en deuxième année du programme doctoral et pour les étudiants.es à la Maîtrise qui préparent une thèse ou un mémoire. Note: les séances consacrées, en septembre et en octobre, à la préparation des demandes de bourse sont obligatoires pour les étudiant.e.s de maîtrise et les autres étudiant.e.s de doctorat. Ce cours est en partie combiné avec CL9503 et il y aura une partie donnée en anglais.

Plan de cours

Objectifs du cours:

-Aider les étudiant.e.s de maîtrise et de PhD à préparer leurs demandes de bourse
-Donner un encadrement aux étudiant.e.s en deuxième année de PhD qui préparent leurs examens récapitulatifs et leur projet de thèse, pour que ces éléments requis du programme soient complétés avant la fin de la deuxième année d'inscription

-Aider à la formation « professionnelle » des étudiant.e.s, au moyen de séminaires sur les différentes manières de préparer une communication de colloque, un CV, lettre de présentation, etc.

__________________________________________________________

** Nouveau cours de littérature**
FR9028A - Enjeux dramaturgiques, rhétoriques et esthétiques de la fascination : du théâtre classique au cinéma contemporain
Dr. Gilles Declercq professeur invité de la Sorbonne Nouvelle

Horaire du cours:

3 séances de cours les jeudis 10, 17 et 24 octobre de 14h30 à 17h30 au local UC 138A

2 forums  les mardis 15 et 22 octobre de 14h30 à 16h30 au local UC 224A (salle de conférence située à côté du Conron Hall)

Les étudiants qui s’inscriront à ce cycle de conférences par le professeur Declercq bénéficieront de son expertise dans l’analyse de la mise en scène du théâtre classique, de ses acquis théoriques au sujet de la dramaturgie et de la rhétorique, et, plus largement, de l’esthétique de la représentation. C’est pourquoi l’approche méthodologique développée dans ce séminaire inclura le cinéma contemporain.

Le séminaire consistera d’une part en l’analyse précise de deux pièces de Molière : Tartuffe et Dom Juan, deux pièces majeures pour la compréhension de la comédie au XVIIe siècle, et centrales pour l’étude des processus de fascination. La question de la fascination déterminera le choix des scènes, qui seront étudiées à la fois sous l’angle rhétorique et des rapports de pouvoir, sous l’angle scénique du jeu des comédiens, les choix de décor et de costume. En effet, l’étude ne portera pas seulement sur l’analyse des textes, mais s’appuiera sur des captations modernes de mises en scènes de Molière (Antoine Vitez, Daniel Mesguich, Jacques Lassalle).

Les autres conférences, ouvertes au public, élargiront l’étude de la fascination non seulement dans le texte dramatique, mais dans d’autres arts de la représentation, tel que la peinture et le cinéma. La tragédie sacrée Esther de Racine sera confrontée au récit biblique d’une part, et à la peinture renaissante et classique, d’autre part. Pour le cinéma, les films étudiés seront Rear window d’Alfred Hitchcock et Edipo Re de Pier Paolo Pasolini, deux films marquants du XXe siècle où la construction du regard du spectateur met en abyme la fascination et en interroge les enjeux éthiques et esthétiques.

La conférence consacrée à Esther aura lieu lors de la journée d’étude organisée par le professeur Declercq en collaboration avec la Société ontarienne des chercheurs en Ancien Régime (SOCAR), qui se tiendra à Western le 11 octobre 2013, ayant pour sujet les « Pouvoirs des mots », où le théâtre classique sera à l’honneur. Des professeurs et des doctorants de plusieurs universités ontariennes y participeront, ainsi que des collègues du Vermont et de la Saskatchewan.

L’évaluation de ce séminaire impliquera l’assiduité lors de l’ensemble des séances, la participation aux séances de questions, un entretien individuel avec le professeur durant ses heures de disponibilité, et un examen final sous forme de commentaire de texte, basé sur la notions et les œuvres vues pendant le semestre.

Bibliographie
Molière, Tartuffe
Molière, Dom Juan
Racine, Esther, tragédie sacrée

Filmographie
Alfred Hitchcock, Rear window
Pier Paolo Pasolini, Edipo Re

FR9556A - Tout un monde dans un livre :  Les Thibault de Roger Martin du Gard
Dr. Alain Goldschläger

Cours offert au semestre d'automne les mardis de 9h30 à 12h30 au local UC317

Plan de cours

A l’instar d’auteurs du XIXe siècle comme Honoré de Balzac ou Émile Zola, plusieurs écrivains du début du XXe siècle placent leurs personnages dans de larges descriptions dynamiques du milieu social et se refusent à toute explication restrictive limitée à la nature des héros. Ils tentent de présenter les protagonistes de leurs œuvres dans toute la complexité d’un univers social aux multiples composants. Nous voudrions étudier ici la peinture du monde occidental du tournant du siècle à travers la saga familiale de Roger Martin du Gard  Les Thibault qui  aborde nombre de sujets de société comme l’éducation, le rôle de la religion et de l’Église, l’émergence d’idéologies de gauche, la foi nouvelle en la science, les événements politiques d’importance, la transformation du statut de la femme, l’évolution de la morale et bien d’autres sujets. Nous placerons ce texte en relation avec d’autres ouvrages du même genre sans pourtant les analyser et essayerons d’établir les paramètres du genre, son intérêt et ses limites.

Lecture : Les Thibault  de Roger Martin du Gard

FR9553A - Cultures de la mémoire
Dr. Tony Purdy

Cours offert au semestre d'automne les jeudis de 9h30 à 12h30 au local UC138A

Plan de cours

Ce cours, qui se déroulera en deux temps, porte sur les espaces et les cultures de la mémoire aux XXe et XXIe siècles. Dans un premier temps, on se penchera sur des théories de la mémoire (Freud, Ricœur) ; sur les rapports entre mémoire et histoire (Nora) et mémoire et archéologie (Olivier) ; et sur l’archive et certaines notions en découlant, telles la postproduction (Bourriaud) et la postmémoire (Hirsch). Dans un deuxième temps, on étudiera, par rapport aux points de repère ainsi établis, des textes littéraires (Proust, Modiano, Perec, Kis, Robin) ; des films (Resnais et Duras, Haneke) ; des lieux de mémoire (Oradour-sur-Glane, village martyr; le Vél’ d’Hiv) ; des installations (Boltanski).

Objectifs

L'objectif du cours est double : 1) examiner de façon critique quelques-unes des approches théoriques de la mémoire ; 2) étudier, selon une perspective pluridisciplinaire, l’évolution de certaines cultures et pratiques de la mémoire qui se forment et se définissent autour d’événements historiques marquants ou traumatisants.
 
Buts
 
À la fin du cours vous aurez :
-approfondi votre compréhension du rôle social et politique de l’archive, des rapports entre histoire et mémoire, de l’archéologie comme archive de la mémoire matérielle ;
-développé une perspective critique à l’égard des métaphores et modèles dominants de la mémoire ;
-acquis une certaine familiarité avec quelques-unes des préoccupations sociales, culturelles et littéraires de la France moderne ;

-entamé une réflexion sur les rapports s’établissant entre les différentes pratiques culturelles en France.

FR9254B Écritures et identités francophones
Dr. Laté Lawson-Hellu
 

Cours offert au semestre d'hiver les mercredis de 13h30 à 16h30 au local UC317

Plan de cours

Comment définir l'identitaire dans les écritures francophones? Autrement dit, comment poser la question de l’identité francophone en partant des questions tout aussi problématiques de l'esthétique et du culturel qui la fondent pourtant? Au-delà de la réponse linguistique d'usage, quelles incidences y apportent la réponse institutionnelle, la réponse individuelle, le paradigme culturel, celui-ci excédant forcément les frontières nationales, ou celui, plus ouvert, du Tout-monde, par exemple, auquel appelle Edouard Glissant ? La question identitaire, dans les écritures francophones, se définit ainsi dans le paradoxe qui conjugue, et récuse en même temps, la référence institutionnelle et la référence culturelle individuelle. Diverses approches fondées sur les postulats théoriques et herméneutiques de la perspective postcoloniale permettront, au cours de ce séminaire, de poser la question identitaire pour en repérer ensuite les marqueurs dans un échantillon de textes d'Afrique subsaharienne, des Caraïbes et de l'Océan indien. Au terme du séminaire, les étudiantes, étudiants doivent pouvoir rendre opératoires de tels marqueurs dans l'efficace sémiotique, et discursive, des textes francophones.


Bibliographie:
Félix Couchoro, Drame d’Amour à Anecho [1950], Œuvres complètes, Tome 1, London, Mestengo Press, 2005.
Simone Schwarz-Bart, Pluie et vent sur Télumée Miracle, Paris, Seuil, Points, 1972.

Jean-François Samlong, L’Arbre de violence, Paris, Grasset, 1994.

FR9228B Dire La peur: Trauma et violence dans la littérature québécoise
Dr. Daniel Vaillancourt

Cours offert au semestre d'hiver les jeudis de 9:30 à 12h30 au local UC138A

Plan de cours

Dans le cadre de ce séminaire, nous explorerons les modalités du discours de la peur, en prenant en compte les scénarios et les motifs du trauma et de la violence dans le champ littéraire québécois.  La peur, en raison de son caractère transversal, ébranle les grands préconstruits du discours, à savoir l’espace, le sujet, l’action et le temps : elle provoque une perte de repères spatio-temporels, divise le sujet et immobilise son action. Par contre, elle ne paralyse pas son discours qui prend toutes sortes de travers pour la laisser s’exprimer. Dans des récits variés qui traitent des conduites traumatiques résultants d’événements violents majeurs, que ce soit la guerre, un incendie ou la tyrannie familiale, nous aborderons comment la peur se modalise et organise des sujets narratifs en voie de perte, mémorielle, identitaire ou autre. Trois des textes retenus se tissent sur le fond de la guerre (soit Un dimanche à la piscine à Kigali de Gil Courtemanche, Le ciel de Bay City de Catherine Mavrikakis et Le visage retrouvé de Wajdi Mouawad). Ces récits explorent dans des univers fictionnels les conséquences de ces situations traumatiques et vivent, par leur écriture, l’après-coup (Nachträglichkeit), continuant sur le mode des présences fantomatiques et de la perte les conséquences humaines de ces conflits. On regardera aussi la paralittérature qui a une recrudescence de popularité ces années au Québec et qui, dans le genre des romans d’épouvante, utilisent un certain nombre de figures qui incarnent l’horreur, la frayeur et la peur.

FR9355B Poésie épique de la Renaissance: Épopée et techniques de l'amplification descriptive
Dr. John Nassichuk

Cours offert au semestre d'hiver les lundis de 13h30 à 16h30 au local UC138A

Plan de cours

Ce séminaire sera consacré à une question formelle, d’ordre rhétorique. Il s’agira d’examiner la portée des stratégies d’amplification dans les compositions narratives versifiées de langue française à la fin de la Renaissance. Notamment, les étudiants seront invités à maîtriser la définition d’une vingtaine de figures de style (métonymie, périphrase, anaphore, épiphore, antanaclase etc.) et d’examiner la manière dont les poètes français s’efforcent de remplir « la case vide de l’épopée  en France» (S. Himmelsbach) grâce à ce répertoire technique. Après une séance initiale sur les traités théoriques, nous lirons ensemble deux ou trois textes de la fin du seizième/ début du dix-septième siècle : Du Bartas, Judith ; Ronsard, La Franciade ; d’Aubigné, Tragiques. 

A la fin du cours, les étudiants auront acquis une connaissance de ces textes fondamentaux et ils sauront identifier 20 figures de style dans des textes écrits de toutes les époques.

 

Cours de linguistique

FR9019Y Cours de Méthodologie (Obligatoire pour la maîtrise et 2eme année de doctorat en linguistique)  
Dr Jacques Lamarche

Cours offert aux deux semaines les vendredis de 10h30 à 12h30  au local UC138A

Plan de cours (à venir)

 

FR9650A La Morphologie
Dr. David Heap

Cours offert au semestre d'automne les jeudis de 15h30 à 18h30 au local UC317

 Plan de cours

Ce cours familiarisera les étudiant.e.s avec différentes approches théoriques à la morphologie. Nous considérerons quelques phénomènes majeurs (par exemple les accords verbaux et pronominaux, le placement et les séquences des pronoms clitiques, la nature des paradigmes) à travers des données du français et d'autres langues, surtout les variétés romanes. Les étudiant.e.s qui le désirent seront encouragé.e.s à explorer des cadres théoriques récents, tels la Morphologie Distribuée, la Théorie de l'Optimalité ou la Géométrie des Traits.

FR9750B- Phonologie
Dr. François Poiré

Cours offert au semestre d'hiver les mercredis de 14hrs à 17hrs au local UC 138A

Plan de cours (à venir)

Ce cours concerne principalement la phonologie segmentale. Après une brève révision de la phonologie linéaire (règles, représentations, alternances, dérivations) nous aborderons les modèles non linéaires à partir de la phonologie autosegmentale et de la géométrie des traits. La dernière partie du cours introduira la théorie de l’optimalité.

FR9614B- Méthodes du terrain  *** cours annulé ***
Dr. Ileana Paul

Cours offert au semestre d'hiver les lundis de 15h30 à 16h30 et les jeudis de 9h30 à 11h30 au local UC317

Plan de cours

Les buts de ce cours sont les suivants: (1) appliquer ce que vous avez déjà appris dans vos cours de linguistique à la collecte et à l’analyse des données d’une langue que vous ne connaissez pas; (2) apprendre à réévaluer vos données et vos hypothèses au fur et à mesure; (3) apprendre à gérer et à organiser les données linguistiques dans une base de données et sur papier. Pour réaliser ces buts, nous allons travailler avec une locutrice native (ou un locuteur natif) d’une langue inconnue des étudiant.e.s dans ce cours. Nous allons utiliser un logiciel pour la base de données et un enregistreur numérique pour l’enregistrement et l’organisation des données.

FR9712A- Syntaxe comparée
Dr. Jacques Lamarche

Cours offert au semestre d'automne les lundis de 10h30 à 13h30 au local UC138A

Plan de cours (à venir)

Dans ce cours, nous ferons une comparaison de certains aspects de la syntaxe du français et de l'anglais, avec comme objectif central d'évaluer comment la linguistique moderne aborde le rapport entre la théorie et les faits empiriques dans l'analyse comparative. Du point de vue empirique, nous établirons un inventaire de différences qui caractérisent ces deux langues dans leurs paradigmes flexionnels (différences dans le système des pronoms et des déterminants, et de la flexion verbale) et dans leur syntaxe (en particulier, la position de la négation et la position des modificateurs, adjectifs et adverbes, dans la phrase et le SN). En nous penchant plus spécifiquement sur la syntaxe du SN, nous étudierons ensuite certaines approches qui cherchent à rendre compte de différences qui caractérisent les deux langues, en mettant l'emphase sur les motivations qui justifient ces approches, et sur leur niveau d'adéquation relativement aux faits empiriques. L'étude d'Alexiadou, Haegeman et Stavrou (2007), qui présente de façon succincte les différentes perspectives sur la syntaxe du SN, nous servira de base pour cette partie du cours.

 

Veuillez cliquer ici pour voir d'autres cours en linguistique offerts dans d'autres programmes

 

Welcome to the Department of French Studies Website!