ugrdf

French 3611G
Souvenirs, photos, lieux

Écrire la photographie/écrire la mémoire

 

 

Syllabus - Click here to download

 

 

La mémoire fait partie intégrante de la manière dont les identités – tant individuelles que collectives – se forment et se conçoivent : sans mémoire pas d’identité. Et au vingtième siècle, la mémoire passe très souvent par la photographie – de l’album familial aux projets documentaires en passant par le vaste appareil institutionnel des archives (de la police, de l’état, des musées). Ce cours propose donc une réflexion sur les rapports entre photographie et mémoire, tels qu’ils se manifestent dans la littérature comme dans la culture au sens large du terme.

Le cours comporte deux volets : 1) dans un premier temps, on se penchera sur la question de la mémoire en tant que telle : quels sont les modèles et les métaphores de la mémoire? ses mécanismes et ses modalités, ses pratiques et ses théories? La lecture de quelques textes littéraires nous permettra d’approfondir la dimension individuelle de la mémoire, alors que l’étude d’un nombre restreint de lieux de mémoire et de pratiques commémoratives ouvrira des perspectives sur la mémoire collective et culturelle ; 2) dans un deuxième temps, seront privilégiés les thèmes et les pratiques de la photographie, considérée dans ses rapports avec la mémoire et l’identité.

À l’étude : deux films de Michael Haneke et de Jean-Pierre Jeunet ; des textes littéraires de Michel Tournier, Marcel Proust et Danilo Kis ; ainsi que l’œuvre de quelques photographes, tels Émile Atget, Bernard Faucon, Christian Boltanski.

Les méthodes pédagogiques seront variées : cours magistraux d’introduction et de contextualisation ; analyses de textes, de films, et de photos ; discussions générales, conversations particulières.

À la fin du cours les étudiant.e.s auront : 

  • appris à faire des analyses qui mettent en évidence l’interdépendance de la culture mémorielle et d’une société fondée sur l’image ;
  • développé une attitude critique à l’égard de la manière dont le texte littéraire, la photo, le film produisent leurs effets respectifs ;
  • acquis une certaine familiarité avec quelques-unes des préoccupations principales des théoriciens de la mémoire et de la photographie.

 

Textes littéraires :

Marcel Proust, À la recherche du temps perdu (extraits)
Michel Tournier, La goutte d’or
Michel Tournier, “Les suaires de Véronique”

Cinéma :

Jean-Pierre Jeunet, Un long dimanche de fiançailles
Michael Haneke, Caché

Photographes :

Émile Atget ; Bernard Faucon ; Christian Boltanski

Travaux et barème du cours :

Exposé :   20%
Projet :   20%
Dissertation : 20%
Participation :  10%
Examen final :  30%

                                                  

                                                                                           

                                                                                  

                                                                              

                                                                              

Welcome to the Department of French Studies Website!